La boite à bulles - librairie de bandes dessinées
Au point d'entre-deux, La Guilde de la mer T.2
 
de PEñA Nancy
 
Juin 2007
 
cliquez ici pour voir en grand

Dessin :
    
PEñA Nancy

Scénario :
     PEñA Nancy

Pages : 48
cartonnée
Prix : 13 €
Collection : Clef des champs

EAN : 9782849530511
ISBN : 978-2-84953-051-1
NUART : 96662


Amazon
Bd Net
Fnac
BDFugue

L'histoire...
Dans un archipel de terres où chaque race animale (Murides, Sinois, Tigrisses, etc.) contrôle jalousement une île, la Guilde de la mer, consortium de marchands et d’aventuriers, préserve un lien économique entre les peuples et un certain universalisme en ses murs.

Dans un contexte racial et économique tendu, la guerre se fait menaçante. Et il semblerait que le plus grand danger vienne…de la Guilde…

Le tome 2 :

Gib et sa mère Pattedôle sont toujours sans nouvelles l’un de l’autre. Pendant que Gib sert (malgré lui) les ambitions du terrible Commandant de la Guilde Le Griffard, Pattedôle devient tisserande dans le royaume de Rupicolance.

A une période où le commerce des tissus et le pouvoir font tourner la tête aux plus ambitieux, il semblerait que seul le retour des Ordragons puisse ramener l’harmonie originelle. Or une légende Sinoise annonce le nom de celui qui sera à l’origine de leur retour.

Ce nom est celui que toutes les mères Sinoises donnent à leurs enfants : Gib…
 
Revue de presse
 
Auracan.com par Mickael du Gouret

Nancy Peña développe avec toujours autant d’aisance et de fantaisie cet univers merveilleux, et emprunte tant les codes de la mythologie que ceux de l’heroic fantasy ou de l’histoire humaine. Bref, il est donc aisé de trouver des allusions qui font écho à des choses que tout un chacun connaît. Pour autant, l’auteure ne tombe pas dans les poncifs du genre gros bras. Elle préfère la fantasy à l’heroic, et développe une sensibilité propre, ses personnages faisant preuve de stratégie, de ruse, de fourberie, de patience, de calcul, de détermination mais pas d’inconscience. Un album fort sympathique, et on attend la suite et fin avec impatience.
Lire la suite

 
L'Avis des bulles par PAB

Cette série intronise Nancy PEÑA comme une auteure incontournable. Elle nous avait déja enchantés avec Le cabinet chinois et Le chat du kimono. En fait, ce deuxième volet de La guilde de la mer nous conforte dans notre opinion plus qu’il ne révèle quoi que ce soit. Son dessin aux couleurs denses respire grâce à une patte libre. Visiblement passionnée par les tissus, les chats et la Chine, mademoiselle PEÑA et son trait, un rien enfantin, nous enchantent en dépeignant un monde cruel. Si vous lisez une seule bande dessinée ce mois-ci, lisez celle-ci. Elle vous fera découvrir un univers étrange et un graphisme rare. Le regard s’y noie avec un certain plaisir sensuel. On aimerait déja avoir l’intégrale, mais on se contente pour l’instant du puissant effet que provoque cet album sur l’imaginaire.

 
La Revue des livres pour enfants (La Joie par les livres) par

Suite de ces aventures de fantasy dans un univers maritime, habité par des peuples animaliers ennemis, des dragons disparus, avec la Guilde qui règne sur les échanges. Gib et sa mère, séparés, tentent de survivre. Toujours autant d'originalité et d'imagination, utilisées au service d'une histoire qui ne se réduit pas à la cape et l'épée, mais ouvre sur une réflexion sur l'humanité et la liberté.

 
L'Agenda stéphanois par

Difficile de résumer en quelques lignes ces 2 albums. Sachez juste qu ’ils sont superbes graphiquement, et que l ’univers imaginé par Nancy Peña est exceptionnellement riche et cohérent. Il nous plonge dans un tourbillon jubilatoire, où, page après page, on découvre les intrigues de ce monde animal dont la guilde de la mer est le centre !

 
Blog du journal Sud Ouest par Philippe Belhache

Etonnante Nancy Peña. La jeune femme, auteur du formidable Chat du kimono (La Boîte à Bulles) publie à quelque semaines d’intervalles deux nouveaux opus, à qualité toujours constante. Au point d’entre deux est le deuxième volume de La guilde de la mer, fresque ambitieuse qui voit Nancy Peña développer un univers de fantasy dense et cohérent, autour de quatre races contrôlant chacune une île. L’auteur y poursuit son exploration des fragiles équilibres entre ces peuples, les soumettant à une pression insupportable, les faisant craquer… explorant tout ce que ces êtres sont capables de cruauté et de veulerie. Elle balade ses personnages d’aventures en mesaventures, pour finalement ouvrir une perspective sur la réapparition d’êtres chimériques. Graphiquement, l’ouvrage est somptueux, le trait généreux de la jeune femme prenant toute sa valeur dès lors qu’elle donne corps aux légendes, qu’elle donne libre cours à son amour immodéré des étoffes. Un album riche d’informations graphiques, à l’inspiration orientaliste, qui vient confirmer – si besoin était – le réel talent de conteuse de son auteur.

 
Bar à BD par

Pour le reste, c'est un régal. Le monde est riche : la présentation des castes (classification des races et rôles dans la société), enjeux de pouvoir, légendes et mythes des peuples... Il y a réellement lieu à dépaysement.
Lire la suite

 
Mais à quoi donc ça ressemble ?