Adivasis Meurtris

Matthieu Berthod & Eddy Simon

broché
Auteurs :
Matthieu Berthod (Dessin)
Eddy Simon (Scénario)
Date :
24 août 2016
Format :
88 pages - Noir et blanc
16,5 x 24.0 cm
ISBN :
9782849532331
Prix :
16,00 €

Adivasis Meurtris

Matthieu Berthod & Eddy Simon

Peuple indigène pacifique et quasi-autarcique, les Adivasis seraient, selon un recencement en 2010, au nombre de 100 millions.

Un chiffre aléatoire et décroissant car le sort de cette population reste mal connu. En effet ses conditions de vie deviennent de plus en plus catastrophique et son avenir, alarmant. Spoliés par l’État qui exploite et pille les richesses naturelles de leurs terres, menacés d’expulsion par la déforestation intensive et les industries de minerais, massacrés par l’armée indienne car amalgamés aux révolutionnaires « naxalistes », les Adivasis se retrouvent dans une situation désespérée qui n’émeut pourtant ni leurs compatriotes, ni l’opinion publique mondiale.  

Considéré comme une « sous-caste », le peuple des Adivasis n’a pas voix au chapitre et disparaît en silence, oublié des médias et écrasé par les vagues de la mondialisation d’un pays en plein essor.

Eddy Simon (qui a enquêté sur place) et Matthieu Berthod dévoilent ici leur calvaire et analysent avec recul et minutie la descente aux enfers d’une population abusée.

Peuple indigène pacifique et quasi-autarcique, les Adivasis seraient, selon un recencement en 2010, au nombre de 100 millions. Un chiffre aléatoire et décroissant car le sort de cette population reste mal connu. En effet ses conditions de vie deviennent de plus en plus catastrophique et son avenir, alarmant. Spoliés par l’État qui exploite et pille les richesses naturelles de leurs terres, menacés d’expulsion par la déforestation intensive et les industries de minerais, massacrés par l’armée indienne car amalgamés aux révolutionnaires « naxalistes », les Adivasis se retrouvent dans une situation désespérée qui n’émeut pourtant ni leurs compatriotes, ni l’opinion publique mondiale.  

Considéré comme une « sous-caste », le peuple des Adivasis n’a pas voix au chapitre et disparaît en silence, oublié des médias et écrasé par les vagues de la mondialisation d’un pays en plein essor.

Eddy Simon (qui a enquêté sur place) et Matthieu Berthod dévoilent ici leur calvaire et analysent avec recul et minutie la descente aux enfers d’une population abusée.

Dans la même série

Adivasis Meurtris

Presse

Le Journal de Sierre - 14/10/2016

Ensemble et avec beaucoup de talent [Matthieu Berthod et Eddy Simon] portent à notre connaissance l'agonie de ce peuple autochtone qu'on estime à 100 millions d'individus. (Isabelle Bagnoud Loretan)

dBD #107

Cette enquête passionnante est aujourd'hui mise en images par Matthieu Berthod. Indispensable témoignage ! (FB)

Le Courrier - Le Mag week-end 07/10/2016

Adivasis meurtris est sans doute le premier ouvrage francophone consacré à ce conflit et mérite à ce titre sa place dans les bibliothèques.

S!lence #451

Cette population disparaît malgré les cris d'alarme de quelques associations. Une enquête soutenue par Amnesty International. (FV)

L'Hebdo - 15/09/16

En résulte un poignant et passionnant BD-reportage [...]. (S.G.)

L'Avis des Bulles #197

Mise en images grâce au trait nerveux du dessinateur suisse Matthieu BERTHOD, cette reconstitution de la destruction pure et simple d'un peuple est destinée à sensibiliser les lecteurs [...] Un livre à se procurer d'urgence, à lire et à faire lire. (Sofie Von Kelen)

La Chronique #359

[...] Une enquête documentée sur le calvaire des Adivasis.