×
Titre_cet_amournoir_16919_worklogo
Visuel_cetamour_16920_workbig

Avec douceur et poésie, Valentine Safatly revient sur cet amour passionnel et lunatique qui l’a lentement consumée. Un conte intimiste sur les relations toxiques.

Scénario : Valentine Safatly
Dessin : Valentine Safatly

Témoignages - Documentaires
1 volume paru
histoires indépendantes

La presse en parle ...

 
 

Pour évoquer l'amour toxique qu'elle a vécu, sa dépendance piégeuse à l'autre, Valentine Safatly n'a pas eu envie de recourir aux cris, lamentations, invectives. Elle a préféré parler d'amour - car ce fut avant tout un amour extrêmement puissant.

Tombée sous le charme d’un homme de seize ans son aîné, Valentine s’enfonce dans une idylle passionnelle qui va la transformer. Tiraillée entre les études et sa nouvelle vie de famille, elle prend peu à peu ses distances avec ses amies, puis ses passions, et ceci jusqu’à se perdre elle-même. Une saynète après l’autre, Valentine Safatly nous immerge dans cette passion qui l’a étreinte et comprimée jusqu’à l’étouffement ; dans cette relation qui l’a poussée à prendre des décisions déchirantes.

Cet amour nous parle de sentiments avec délicatesse, par petites touches, comme une toile pointilliste. Son dessin minimaliste ponctué de doux moments de poésie implante une ambiance douce-amère proprement bouleversante. En résulte une œuvre profondément sensorielle, au résultat poignant !

Liste des éditions

Cet Amour

Cet Amour

09 mars 2022
128 pages - 17.0 x 22.0 cm - Noir et blanc
EAN 9782849534243
16,00 €


Interview_defaultbody



Valentine, Cet amour est ta première BD… Peux-tu raconter ton parcours en quelques mots ?

Il y a 20 ans, j'étais étudiante à l'Institut Saint-Luc, à Bruxelles, en illustration.

Je ne suis pas une technicienne du dessin, j'ai toujours dessiné pour m'exprimer tout en cherchant à aller au plus simple et efficace, en contournant les difficultés et en m'amusant. Je n'ai jamais arrêté mais jusqu’alors je n’avais pas eu l'espace, le temps et surtout la confiance pour en faire ma priorité, malheureusement.

Cet amour fait le récit d’un amour toxique vieux de plusieurs années. Pourquoi le raconter maintenant ?

Ce projet est resté dans ma tête de nombreuses années. Je n'étais tout simplement pas prête à le réaliser avant. Il me fallait du recul et surtout vaincre mes peurs et lutter contre certains démons. Être plus forte a pris du temps... Et puis c'est devenu comme une nécessité, de m'exprimer sur cette partie de ma vie, pour avancer. Le faire en dessinant était aussi important, pour me réapproprier mon mode d’expression et dépasser mes blocages passés.

Rencontre-7_RVB_defaultbody

Tu centres ton propos sur ton ressenti, ton égarement… Tu ne soulignes jamais les défauts de ton compagnon… Pourquoi ?

Ce qui était le plus important pour moi, c'était d'adopter et de garder le ton juste, par rapport à moi et mon ressenti d'aujourd'hui mais aussi de l'époque. J'ai dû m'isoler et ne pas trop penser à la finalité car je voulais éviter d'être influencée par les avis et ressentis extérieurs. J'ai jeté pas mal de planches en route... J'ai voulu faire quelque chose de beau, c'était nécessaire pour moi. Je serai toujours marquée par cette histoire alors ma démarche, c'est un peu comme orner une cicatrice d'un beau tatouage... C'est mettre en valeur une partie de moi a priori douloureuse, pour la transformer, lui donner une autre place.

Du coup, il n'était pas question de reproches. La colère ne m'a d'ailleurs jamais habitée. Être juste, c'était aussi rester respectueuse, pour moi, pour lui, mais surtout pour notre enfant.

Ton récit est composé de scènes courtes, de moments ponctuels… Du coup, ta BD est très impressionniste,  très délicate… Tu as la volonté de parler plus au cœur, à l’émotion qu’à la raison ?

Oui, sûrement. Je pense que l'amour a très peu à voir avec la raison, surtout Cet amour. Je n'aime pas poser des étiquettes sur les gens, sur des comportements ou sur des relations. D'ailleurs, j'en serais incapable. J'ai voulu avant tout exprimer des émotions, et non définir mon histoire en la mettant dans une case. Ça aurait été terriblement réducteur. Ce récit est à l'image de mon personnage, il est fragmenté et dans la sensation.

Tu intègres des rêves à ton récit. Pourquoi ?

J'ai retrouvé un carnet où j'écrivais autrefois mes rêves. Il m'a tout de suite semblé évident que je devais les utiliser tant ils sont révélateurs. J'avais envie d'apporter des respirations au récit grâce à ces bulles mais aussi d'illustrer, grâce à elles, cette impression de sortir du réel que j'avais souvent à l'époque, quand la raison me paraissait quitter ce que j'étais en train de vivre.

16-double-noyee-bis_RVB_defaultbody

Quels sont tes projets désormais ?

Faire ce livre et surtout le terminer, sentir que des éditeurs ont eu confiance en moi (Merci !), tout ça a clairement changé et réparé quelque chose en moi. Désormais, j'ai envie d'oser écrire et dessiner plein d'autres histoires...