Les Jardins du Congo

Nicolas Pitz

Cartonné
Auteurs :
Nicolas Pitz (Scénario et dessin)
Date :
22 août 2013
Format :
144 pages - Couleur
16.0 x 26,5 cm
ISBN :
9782849531761
Prix :
21,00 €

Les Jardins du Congo

Nicolas Pitz

Après quatre ans d’un terrible isolement, le jeune Yvon découvre le Congo, alors colonie belge en pleine effervescence.

1940, les Allemands envahissent une Belgique neutre, sans véritable défense. Hélas, les occupants ne quittent pas les lieux.

Durant l’Occupation, comme de nombreux autres jeunes de Chimay, Yvon veut échapper aux camps de travail : il décide de se cacher dans la forêt.

Les semaines passent, puis les mois et les années… Au total, ce sont quatre interminables années qu’il va passer dans les bois à lutter contre la peur, la faim et la folie…

Lorsqu’il peut enfin sortir de son refuge, Yvon éprouve un besoin vital de changer d’air pour effacer ses cauchemars et se donner l’occasion de démarrer de plain pied sa vie d’adulte. Il prend donc le premier bateau en partance pour le Congo, la colonie belge si pleine de promesses.

Avec sa nature envoûtante et ses innombrables défis à relever, le Congo lui redonne peu à peu de l’assurance et lui permet de rattraper les années perdues. Mais dans une Afrique qui aspire irrémédiablement à son indépendance, Yvon parviendra-t-il à préserver cet équilibre de vie qu’il a trouvé à l’autre bout du monde ?

Un nouveau récit passionnant qui mêle souvenirs familiaux et grande Histoire.

Dans la même série

Les Jardins du Congo

Les Jardins du Congo

Presse

La revue (jeune afrique) #37

L'originalité de ce livre tient pour partie à son ton, faussement naïf. Elle vient aussi de la construction, qui met en parallèle l'apprentissage africain du personnage et les années de guerre (...). Dans un pays comme dans l'autre, bien peu de héros et pas mal de salauds. (Olivier Marbot)

revue Éduquer #100

L'originalité de cette BD, c'est la vision de ce blanc au coeur d'un pays qui gagnera son indépendance à l'arraché. [Les rapports humains décrits] permettent de traiter les heures sombres de l'Histoire de la Belgique, n'épargnant en aucun cas ses acteurs. Le final, touchant, est souligné par les photos en N&B, mémoire familiale d'un passé en pointillé.

L'Avis des Bulles #167

Un réalisme à la fois déroutant et touchant qui, comme dit plus haut, embrasse une multitude de sujets. La toile de fond de la décolonisation est elle aussi bien abordée (...). Une biographie mêlant adroitement des dessins épurés à une grande profondeur de récit. (Zachary Claisse)

Vous aimerez aussi..