×

Récit du quotidien pas toujours rose d'une jeune mère, des affres de son post-partum au poids de la charge mentale, surtout quand le handicap vient s'en méler...

Scénario : Aurélie Crop
Dessin : Aurélie Crop

Contre-coeur
aucun volume paru
histoires indépendantes
 

Amandine est graphiste, et dans sa vie professionnelle comme privée, tout doit être parfait. Entre le boulot et l'écriture d'un roman, elle n'a pas le temps de se préparer à l'arrivée de son futur enfant. D'ailleurs, elle n'a qu'une hâte : que sa grossesse se termine !
Le moment tant attendu arrive enfin, mais Amandine se retrouve vite désemparée. Son quotidien est un véritable enfer pendant trois mois, et alors que les choses semblent s'apaiser, le verdict tombe : Max, son fils, est atteint d'albinisme.
C'est un choc pour la jeune mère, qui voit ses rêves d'avenir chamboulés. Forcée de repenser sa vision de la vie, Amandine devra faire preuve de courage et d'imagination/d'inventivité pour élever Max et lui faire découvrir le monde qui l'entoure. Petit à petit, mère et fils apprendront à vivre avec ce handicap.
Ce roman (autobio)graphique riche en émotions résonne aussi comme un récit féministe qui nous montre qu'aujourd'hui, la charge parentale repose majoritairement sur les épaules des femmes, encore plus lorsqu'une maladie entre en jeu.

Un seul album disponible.

Comme une comète : Une histoire de post-partum et d'albinisme

Comme une comète : Une histoire de post-partum et d'albinisme

06 oct. 2021
288 pages - 19.0 x 26,5 cm - Couleur
EAN 9782849534069
25,00 €

à paraître

Aurélie Crop (Scénario et dessin)




Récit du quotidien pas toujours rose d'une jeune mère, des affres de son post-partum au poids de la charge mentale, surtout quand le handicap vient s'en méler...

Amandine est graphiste, et dans sa vie professionnelle comme privée, tout doit être parfait. Entre le boulot et l'écriture d'un roman, elle n'a pas le temps de se préparer à l'arrivée de son futur enfant. D'ailleurs, elle n'a qu'une hâte : que sa grossesse se termine !
Le moment tant attendu arrive enfin, mais Amandine se retrouve vite désemparée. Son quotidien est un véritable enfer pendant trois mois, et alors que les choses semblent s'apaiser, le verdict tombe : Max, son fils, est atteint d'albinisme.
C'est un choc pour la jeune mère, qui voit ses rêves d'avenir chamboulés. Forcée de repenser sa vision de la vie, Amandine devra faire preuve de courage et d'imagination/d'inventivité pour élever Max et lui faire découvrir le monde qui l'entoure. Petit à petit, mère et fils apprendront à vivre avec ce handicap.
Ce roman (autobio)graphique riche en émotions résonne aussi comme un récit féministe qui nous montre qu'aujourd'hui, la charge parentale repose majoritairement sur les épaules des femmes, encore plus lorsqu'une maladie entre en jeu.